REPORTE : Le séminaire de la Fespi des 27 et 28 mars 2020 : dans les établissements scolaires publics innovants

Prendre soin dans les établissements scolaires publics innovants

Nous accueillons au sein des établissements de la FESPI de plus en plus de jeunes présentant de multiples fragilités, vulnérables et/ou présentant des dépendances ou des addictions multiples. Leur entourage familial et les professionnels qui les prennent en charge sont également plus exposés, affectés, déstabilisés et se sentent démunis. Les réponses institutionnelles sont quantitativement insuffisantes ou ressenties comme inadaptées, et peuvent être vécues comme malveillantes (injonctions contradictoires, sentiment d’empêchement et d’inhibition).

Ces constats nous amènent à nous questionner sur la fonction de soin dans nos structures : par quoi et par qui passe-t-elle ? De manière plus générale, comment est envisagée la notion de “soin” (au sens de “prendre soin”) dans les différents champs disciplinaires qui nous nourrissent (historique, philosophique, sociologique, sciences de l’éducation, psychologique, psychanalytique…) ?

Pourquoi cette question du soin émerge-t-elle de façon plus générale ? Par exemple, la Dgesco a publié un Vademecum pour “Repérer et orienter les élèves en situation de souffrance psychique”.

Qu’est-ce qui peut faire soin dans nos structures ?

 

pour consulter le programme et participer au séminaire :  Séminaire des 27 et 28 mars 2020 programme version 1 mars