Séminaire de la FESPI : 3 et 4 avril 2015

Le programme du séminaire qui aura lieu à Bordeaux les 3 et 4 avril prochain :

Invitation et programme

FESPI-seminaire-2015

PETITES PRESENTATIONS DES FORUMS

Les forums se tiennent de 14 à 17h30 avec une pause de 15h30 à 16h

VENDREDI 3 AVRIL 2015

1. Les forums écoutes & espaces (3 ou 4 forums possibles)

  • improvisations brèves de scènes de la vie quotidienne dans les dialogues tutoraux ou de référence ou autres…
  • imaginons ce que l’on répondrait spontanément à quelqu’un s’il nous disait…
  • expressions, analyses et mise en discussion des résonances après lecture de récits/fictionnels…

Comme les autres forums, chacun de ces trois forums dure trois heures. Toutefois, ils seront organisés deux fois : une fois le vendredi, une fois le samedi. 3 groupes/forums différents sont prévus le vendredi, mais ils pourront si besoin est être dédoublés ; nous pourrons ouvrir jusqu’à 6 groupes/forums le samedi, sachant que le nombre des participants par groupe sera au maximum de 12.

Chaque forum fait appel à l’imagination et sollicitera différentes fibres en chacun-e de nous : une fibre ludique, une fibre créative et une fibre qui pousse à approfondir, sans compter celles que nous découvrirons ensemble en portant attention aux singularités.

Nous nous interrogerons sur ce, qu’à notre insu, nous donnons à percevoir, à ressentir ou à croire aux autres de ce que nous pensons avoir dit et avons dit et qui dépend de la multiplicité des subjectivités de la configuration relationnelle de l’ici et maintenant, ainsi que des facteurs structurant multiples de l’environnement institutionnel où, à chaque instant, nous nous trouvons, ou encore du fait de nos modes personnels d’être au monde et d’entrée en relation. Ceci nous rappellera que le malentendu est au fondement de toute relation humaine, ce qui nous conduira à évoquer les manières de penser, d’analyser, de dire, afin d’éclairer les malentendus et leurs fonctions, quand on le veut, ce qui n’est pas toujours le cas ; cela dépend aussi des buts poursuivis, des positions respectives, des cultures et des imaginaires projetés sur autrui…

Anaïs Mechali, Brune de Bérail, Esther Atlan, Julie Migneco-Lizé & Lisa Capdevielle, sont des psychologues cliniciennes qui exercent leurs métiers depuis une dizaine d’années en moyenne. Elles ont une expérience de la formation psychologique en groupe de professionnels de différents secteurs d’activité : hôpital, secteur socio-éducatif, et dans l’École ou dans des dispositifs relais et dans de grandes organisations aussi parfois. La qualité de leur attention, leur intérêt pour les groupes, les institutions et la problématique de la transmission entre les générations et pour l’École, nous a conduits à différentes collaborations, dont avec la FESPI (Cf. le programme de recherche FESPI/Fondation de France où Esther et Lisa sont intervenues).

Pour ce qui me concerne, je suis professeur émérite et directeur de recherche et notamment sollicité pour intervenir auprès d’équipes en crise comme auprès d’équipes qui vont bien. Il est possible, via le lien www.andresirota.com d’en savoir davantage.

2. L’espace rêvé…aux prises avec l’espace vécu…

Présentation du projet de HUB 1 avec l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Bordeaux.

Un lieu : Le collège du Grand Parc . Plusieurs entités y cohabitent. Pour Clisthène, trois axes :

  • Prévention de la violence en assurant un climat serein.
  • Apprentissage de la citoyenneté par le tutorat et une prise de parole valorisée
  • Prévention de la rupture scolaire par une pédagogie donnant du sens aux apprentissages

Autour de ces trois axes se déclinent (entre autres) les questions :

  • de l’accueil (parents, élèves, membre de l’équipe) ;
  • des exigences de travail clairement définies ;
  • de la responsabilisation des élèves ; du dialogue ; de la détente.

Ainsi sont posées des questions sur l’espace pour :

  • recevoir les familles (faire du collège un espace ouvert) ;
  • faire des classes des lieux d’appropriation et de partage pour les élèves et les professeurs ;
  • moduler l’espace en fonction de la manière de travailler du moment (variété des temps/variété des espaces, un même espace pour plusieurs fonctions, temps et espaces modulables)
  • S’approprier tous les espaces (couloirs, escaliers, passerelles, murs extérieurs , cour)
  • Mettre en valeur les productions des élèves.
  • Faire équipe.
  • Donner des repères clairs.

L’espace partagé ou « comment cohabitent plusieurs unités avec des spécificités différentes dans un même lieu ». Pour mettre en place un projet innovant, les espaces traditionnels suffisent-ils, ne faut -il pas les modifier ? Un collège dit « classique » peut il cohabiter avec une structure innovante. Dans quelles conditions ?

Le forum sera animé par Adrien Fontaine, étudiant en fin de cycle à l’école d’architecture de Bordeaux.
Un forum inspiré aussi par les questions et réflexions de l’équipe du ML 77, et par la problématique particulière de l’implantation d’une structure alternative dans un espace déjà occupé par une structure « classique ».

3. Comment développer la réflexivité​ du professionnel en situation d’écoute ?

Au-delà des techniques d’entretien, l’écoute nécessite une perception de sa propre subjectivité dans la relation à l’autre.

L’enjeu de ce forum consiste à aborder la question de l’espace interne de chacun en vue d’une disponibilité plus grande à celui de l’autre.

Nous vous proposons de travailler cette question d’une meilleure connaissance de soi en situation d’écoute,​ que cela soit face à l’élève ou dans l’espace de l’équipe pédagogique à partir de deux axes :

Comment le professionnel se protège (préservation de son estime de soi professionnelle) ?

Comment le professionnel satisfait ses propres besoins psychologiques (de reconnaissance, de distinction, d’impact sur l’autre…) ?

Forum proposé et animé par l’équipe du LNC de Cergy-Pontoise, accompagnée par Gilles Gautheron, formateur DAFPA et directeur du CIO de Cergy-Pontoise.

4. L’interlocution avec les élèves, un pilier pour l’innovation ? L’expérience réflexive au CLEPT

La parole des élèves est souvent au centre de nos pratiques innovantes : groupes de discussion, tutorats, débats, vies de classes, échanges facilités dans le cadre des cours, etc. Nos démarches faisant de l’interlocution un élément essentiel participent du « bon climat scolaire » reconnus dans nos établissements innovants.

Pourtant, est-on sûr de bien partager la même conception de l’interlocution ? Ne confond-on pas parfois interlocution véritable et communication ? Comment rendre possible une véritable interlocution ? C’est autour de ces questions que notre atelier vous proposera de montrer comment, et pourquoi, au CLEPT, l’interlocution constitue un pilier du dispositif de raccrochage.

Dans un premier temps, nous tenterons de définir ensemble ce que l’on entend par « interlocution » et nous expliquerons en quoi et pourquoi cette notion est au centre du projet du CLEPT, et habite tout le dispositif et ses différents lieux de parole.

Dans un second temps, nous vous proposerons de travailler à partir études de cas, afin de voir ce qui a permis ou empêché les élèves et les professeurs d’être des interlocuteurs véritables.

L’objectif de ce forum est de s’enrichir mutuellement et de se questionner sur nos pratiques, dans le but de les améliorer.

Forum proposé par des enseignants du CLEPT : Emmanuelle Rozier, Laura Noezian, Isabelle Abadie, Marianne Pfeiffer.

5. La bienveillance…et ses limites ? Dialogue avec les parents et les enfants

La bienveillance : qu’est ce que chacun met derrière ce terme ? Peut-on toujours être bienveillant?

La bienveillance à l’école interroge la place de chacun dans l’espace scolaire enseignants, parents et élèves, dans leur relation, dans l’écoute qu’ils ont entre eux.

Mais avant même d’examiner comment la bienveillance peut s’exercer, il sera pertinent de s’interroger sur les raisons qui poussent aujourd’hui les acteurs de l’école à mettre cette attitude en avant comme une injonction à être : effet de mode ou évitement de la conflictualité ?

Cette dernière question interroge la bienveillance au regard du cadre scolaire et de la posture d’autorité de l’enseignant.

Forum animé par Laurence Bergugnat, ancienne institutrice dans le quartier du Grand Parc, depuis plus de 10 ans enseignante-chercheuse en sciences de l’éducation, à l’ESPE d’Aquitaine, et travaillant sur les questions du stress, du bien-être à l’école (et dans d’autres sphères professionnelles), de la violence, de la gestion des conflits, de l’analyse de pratiques professionnelles. Une association avec l’équipe de Decroly a eu lieu pour la préparation du forum.

6. Théâtre forum

(Le forum se déroulera sur une durée de 6 heures avec le même groupe : 3h le vendredi et 3h le samedi)

Il s’agira d’axer les échanges et le choix des situations sur les compétences psycho-sociales et la perception de la violence. Au regard des thèmes proposés par les équipes, nous pouvons nous inscrire aussi sur la question de la bienveillance et de ses limites.

  • principes du théâtre-forum
  • échauffement et exercices théâtraux
  • émergence de situations de relations de  conflit ou d’oppression vécus dans le cadre scolaire
  • choix de deux situations, modélisation et entraînement

Forum animé par une équipe des CEMEA, dont notamment Anne-Laure Baert, formatrice, secteur école aux Céméa d’Aquitaine.

SAMEDI 4 AVRIL

1. Forums écoutes & espaces (5 ou 6 forums possibles)

2. Ecouter, ausculter, espionner…

Que fait-on quand on écoute les élèves ?

Les établissements innovants se targuent d’avoir une qualité d’écoute particulière à l’égard des élèves.

A l’intérieur de la classe, à ses abords avec la référence, ou encore dans des temps plus informels, ces structures multiplient les occasions de se tenir à l’écoute de la singularité et des soubresauts des jeunes.
Ce forum proposera un pas de côté : sous des formes originales, nous nous proposons d’interroger la notion même d’écoute, pour se demander ce qui se joue dans cette relation entre le professeur et son élève, quand ce dernier est en quelque sorte “sur écoute”…

Forum proposé et animé par l’équipe du microlycée 93 (Le Bourget).

3. Des espaces pour la philosophie :

Forum interactif autour de l’espace laissé à l’enseignement de la philosophie.

Première tranche d’une heure trente

D’après mon expérience : l’enseignement de la philosophie en primaire, en collège, en lycée général et technologique (de la seconde à la terminale) avec une transversalité possible avec d’autres matières, d’autres domaines. A chaque expérience son point de départ, les partenaires, les moyens, le contenu et la forme. Mon analyse et mon ressenti sur chacune des expériences. Leur pérennité. Discussions autour des points d’ancrages communs, les différences, les difficultés de ces différents espaces.

Deuxième tranche d’une heure trente

Même procédé mais pour l’enseignement de la philosophie en lycée professionnel, dans les PRI et au DAEU. Discussion autour d’autres espaces possibles (hôpital, bibliothèque, maison de retraite …).

Animé par Sylviane Gueppe-Blottin :  « Enseignante en philosophie depuis quasiment 20ans, à Paris, en région parisienne et en Aquitaine j’ai toujours aimé être en contact avec des publics différents, par leur culture, leur âge, leur parcours… J’ai donc enseigné au DAEU, en primaire, en lycée général et technique, en lycée professsionnel et à des primo arrivants… J’aime aussi croiser les savoirs, j’ai récemment passé un DU en psychologie interculturelle pour mieux appréhender un nouvel enseignement en seconde (que j’ai fait porté sur  l’altérité) en littérature et société. Je vous propose de vous raconter mes expériences afin de réfléchir ensemble sur les espaces laissés à la philosophie. »

4. “Le tutorat, la référence” en questions

Qu’entend-on par “tutorat”? Comment conçoit-on le rôle de ce temps dans la formation de nos élèves, et quels sont les rôles des tuteurs?

Chaque structure, en fonction de ses objectifs, mais aussi chaque adulte référent, a une conception et une pratique singulière du tutorat d’élève.

Ce forum se propose de mettre en discussion ces pratiques, en s’inspirant du dispositif des “instructions à un sosie”: nous nous mettrons en situation de préparer un autre que nous à mener l’entretien d’un de nos élèves.

Par des aller-retours entre la mise en discussion en petits groupes des façons d’envisager le tutorat, et une comparaison de nos expériences, les enseignants du Pôle Innovant Lycéen de Paris proposent de construire en situation un memento des pratiques du tutorat, afin de questionner, et d’enrichir une part importante de notre travail.

Proposé et animé par l’équipe du PIL.

5. La co-intervention

En rapport avec l’ouvrage La co-intervention à l’école : une nouvelle professionnalité éducative écrit avec Mireille Dubois-Bégué (2014), Annick Ventoso-Y-Font propose de réfléchir aux pratiques éducatives menées en co-intervention dans le cadre de la pratique éducative, notamment auprès des élèves en difficulté scolaire.

A partir de situations concrètes évoquées par les participants, le travail du forum s’interrogera sur l’action éducative conjointe dans un même espace et un même temps : Quel rôle, quelle place, quel mode d’action pour chacun des acteurs professionnels de la situation ? Quelle gestion de l’espace commun ? Projet commun et complémentarité professionnelle, quelle articulation et quels frottements ?
L’évocation des difficultés autant que des apports de ces expériences cherchera à dessiner des modes de co-intervention susceptibles d’être pérennes et évolutifs (approche pédagogique, relationnelle et psychologique), conditions pour que ces actions éducatives soient profitables pour les élèves… et pour les éducateurs (professeurs et autres intervenants).

Un forum animé notamment par Annick Ventoso-Y-Font : Enseignante spécialisée auprès des élèves en difficulté scolaire puis formatrice à l’IUFM d’Aquitaine (ESPE) jusqu’en 2011, Annick Ventoso-Y-Font est actuellement Docteure en sciences de l’Education et chargée de cours à l’université de Pau (UPPA).

6. Théâtre forum

Le forum se déroulera sur une durée de 6 heures avec le même groupe : 3h le vendredi et 3h le samedi

  • dernière répétition
  • présentation des scènes entre les petits groupes
  • forum
  • échange sur les pratiques,les attitudes, les compétences psycho sociales qui ont permis la sortie du conflit, de l’oppression.

Forum animé par une équipe des CEMEA, dont notamment Anne-Laure Baert, formatrice, secteur école aux Céméa d’Aquitaine.

7. Forum des élèves

L’objectif de cet atelier réservé aux élèves des ESPI est de leur permettre d’échanger sur leurs expériences, de partager leurs vécus et de mieux connaître les autres structures de la FESPI.

Cet atelier sera aussi l’occasion pour les élèves de préparer, s’ils le souhaitent, une intervention en fin de séminaire pour dire, à leur manière, leur vision du climat scolaire, ou ce qui les a marqué, touché, surpris, etc…, dire ce qu’ils ont tout simplement envie de dire à propos de ces deux journées de travail à Bordeaux.